Cinq Questions à Jonathan Hanley

Temps de lecture : 2 minutes

Jonathan HanleyC’est désormais une habitude. Avant chaque rendez-vous EBCAM, nous demandons à l’intervenant qui animera le tronc commun (réflexion de fond qui accompagne les ateliers techniques des sessions EBCAM) de se présenter et de nous donner un aperçu des questions qu’il ou elle soulèvera. Cette fois-ci, il s’agit de Jonathan Hanley.

En quelques mots, comment vous définiriez-vous, Jonathan Hanley ?

Je suis écrivain, traducteur et conférencier. Je m’intéresse surtout au lien entre la foi chrétienne et la culture contemporaine. Je vis en Bretagne avec mon épouse. J’ai deux fils qui sont étudiants.

Le thème EBCAM de cette année « Imago Dei » vous inspire quoi ?

L’image de Dieu est un des grands mystères de la vie humaine. Presque toutes les grandes questions tournent autour de ce mystère: Qu’est-ce qui fait de nous des êtres humains? Qu’est-ce que l’amour? Pourquoi avons-nous tant de mal à être heureux? Ce sont les interrogations de la foi, et ce sont aussi les interrogations de la créativité humaine: l’art, le cinéma, le rock, la littérature…

Quel va être l’angle de votre intervention pendant ce premier week-end ?

La Maison de la Grâce

Sous le titre « Rumeurs d’une image perdue », j’aborderai les échos (ou « rumeurs ») de l’image divine dans l’existence humaine. Je suis fasciné par le récit biblique de l’arrivée du mal dans le monde, ce qui a provoqué la fracture de l’image de Dieu en l’être humain. Depuis ce jour, nous cherchons par tous moyens à retrouver cette image perdue ou cassée. Je suis convaincu que cette quête est le moteur de toute créativité culturelle et artistique.
Pendant le week-end, je décrirai d’abord la quête du divin dans la culture contemporaine, puis nous étudierons la pertinence du schéma biblique « chute-pardon-rédemption » dans son rapport à la vie: la recherche du bonheur, les moteurs de la créativité humaine, le message de la culture (art, cinéma, rock, littérature, etc.) Nous nuos poserons beaucoup de questions, et nous tracerons ensemble quelques pistes de réflexion et de vie pour trouver des réponses.

Votre image personnelle de Dieu ?

Jésus dans les quatre évangiles de la Bible.

Quels sont pour vous les défis devant l’Église dans les années qui viennent ?

Apprendre à communiquer la foi chrétienne d’une manière qui soit compréhensible par nos contemporains. Les chrétiens tendent vite à devenir stridents, agressifs et… incompréhensibles aux yeux de la société. L’Evangile contient des éléments difficiles à accepter par ceux qui nous entourent. Si nous heurtons la sensibilité de nos contemporains, que ce soit par le message du Christ crucifié, et non pas par nos habitudes bizarres.

>>> Jonathan Hanley en vidéo dans Ze Mag

>>> S’inscrire au prochain weekend EBCAM

Creative Commons License
Cinq Questions à Jonathan Hanley by Admin is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International
Posted in Général.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.